Affaire de la Sextape: Cissé complice de Benzema ?

L'ancien attaquant international pourrait être le complice de Karim Benzema dans la tentative de chantage auprès de Mathieu Valbuena dans la sombre histoire de sextape.

C'est une nouvelle étape dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Selon Europe 1, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles estime, dans sa dernière décision, que Djibril Cissé pourrait être complice de la tentative de chantage, au même titre que l'attaquant du Real Madrid. L'enquête révèle ainsi que l'ancien joueur d'Auxerre était au courant du chantage avant Karim Benzema. «Je faisais des aller-retours entre les deux (Mathieu Valbuena et Karim Benzema). J’ai dû faire ça deux ou trois fois, peut-être un peu plus», a même reconnu Cissé lors d’une audition.
 

Autre élément à charge, le téléphone de Djibril Cissé, placé sous scellé et qui sera expertisé dans son intégralité. Le but ? Essayer de savoir si l'ancien attaquant des Bleus a pu entretenir des liens avec les suspects dans cette affaire. Sur son portable, les enquêteurs auraient trouvé un extrait de la fameuse vidéo. Jusqu'à présent Djibril Cissé avait simplement été entendu en tant que témoin. «On est venu me chercher pour écouter ma partie de la histoire. Je n’ai jamais escroqué Mathieu (Valbuena) qui est un ami. Je l’ai juste prévenu de faire attention (dans cette histoire de sextape)», a-t-il précisé à plusieurs reprises ces dernières semaines lors de ses nombreux passages dans différents médias.
 
Mise en examen de Cissé ?

Lire aussi  Copa Del Rey: le Barça finit le travail

Selon Europe 1, il risque une mise en examen et une confrontation face aux suspects et face à Mathieu Valbuena, qui l'a pourtant dédouané dans ce sombre dossier. «Je suis sincèrement désolé que mon ami Djibril Cissé ait pu faire l'objet d'une garde à vue dernièrement, avouait le principal intéressé en octobre 2015. Pour ce qui me concerne je n'ai rien à reprocher à Djibril qui s'est conduit en ami, en tentant de m'aider». Rappelons que plusieurs individus auraient tenté de faire chanter Valbuena en proposant de ne pas diffuser une vidéo le montrant en plein ébat sexuel avec sa compagne, contre la somme de 150.000 euros. Dans cette affaire, Karim Benzema a été débouté de sa demande d'annulation de l'enquête en décembre dernier. Ce dernier assure qu'il est «est innocent et n'a rien commis de répréhensible».