Lazio-Naples interrompu après des cris de singe dans les tribunes

Le match Lazio Rome-Naples disputé mercredi soir été interrompu quelques minutes par l’arbitre après des chants insultants et racistes venus des tribunes.

Souvent pointés du doigt pour leur comportement violent et agressif dans les stades, les Ultras de la Lazio Rome se sont une fois de plus fait remarquer mercredi lors de la 23e journée de Serie A. A l’occasion du déplacement de Naples dans l’enceinte romaine, l’arbitre a été contraint d’interrompre la rencontre durant quelques minutes pour faire cesser des chants racistes et des cris de singes venus des tribunes.
Les chants des supporteurs romains ont d’abord visé Naples et toute l’équipe visiteuse. Selon la Gazzetta dello Sport, certains supporters ont chanté “O Vesuvio, lavali con il fuoco” (O Vésuve, nettoie-les par le feu, NDLR).

Mais c’est apparemment après des cris de singe adressés au défenseur sénégalais de Naples Kalidou Koulibaly que l’arbitre Massimiliano Irrati adécidé d’arrêter le match quelques instants, à la 67e minute.
La partie a pu reprendre, tout comme les cris en direction de Koulibaly. En fin de match, ils étaient couverts par les chants des quelques supporteurs napolitains présents au stade pour voir leur équipe s’imposer 2-0. Les tifosi du Napoli étaient théoriquement interdits de déplacement pour ce match.

Lire aussi  AS Rome: Francesco Totti gâté pour son anniversaire