Un entraîneur condamné pour avoir insinué qu'Ibrahimovic se dopait

Ulf Karlsson avait lourdement insinué qu'Ibrahimovic faisait usage de substances dopantes lors de son passage à la Juventus. Il vient d'être condamné à une amende.

Zlatan Ibrahimovic n'a pas que des amis, et ce n'est pas Ulf Karlsson qui va dire le contraire. L'ancien préparateur athlétique suédois, avait insinué que le géant de Malmö avait fait usage de produits dopants, durant sa permanence à Turin, lors d'un débat publique en avril dernier: «Quand il jouait à la Juve, il a pris 10 kilos en six mois. D'après moi il était dopé, du moins c'est mon impression. C'est impossible de prendre autant de kilos de masse musculaire en si peu de temps.»

Après quoi, l'ancien buteur du Paris Saint-Germain avait porté plainte pour diffamation, et obtenu gain de cause. Le tribunal de Karlstad (Suède), a condamné Karlsson à payer 24.000 couronnes, soit 2.500 euros, déclarant: «Même si ces propos ne contiennent pas d'accusation directe selon laquelle Zlatan Ibrahimovic se serait dopé, le tribunal a considéré que ces propos, vus dans le contexte dans lequel ils ont été prononcés, ne peuvent pas être compris d'une autre manière que comme donnant l'impression que Zlatan Ibrahimovic se serait dopé lors de son passage à la Juventus.»

Lire aussi  La Fifa retrouve un morceau de la première Coupe du monde