Football: les Émirats bannissent les coupes de cheveux excentriques (vidéo)

1

Les dirigeants du championnat des Émirats arabes unis de football ont prévenu plusieurs dizaines de joueurs que les coiffures jugées contraires aux traditions locales ne seraient plus autorisées à l'avenir.

Paul Pogba n'est pas prêt de signer dans un club des Émirats arabes unis. L'international tricolore, qui change régulièrement de coupe de cheveux avec un goût prononcé pour l'innovation et l'excentricité, ne rentrerait pas du tout dans les critères physiques désormais imposés par les dirigeants de Arabian Gulf League pour évoluer dans le championnat local.
 
Ceux-ci ont fait savoir par le biais de la commission de discipline que les coupes de cheveux originales ne seraient plus autorisées sur les terrains à l'avenir, estimant qu'elles sont contraires à l'éthique et aux traditions locales. La fédération a en effet fixé des règles interdisant les coiffures fantaisistes car celles-ci pouvaient être choquantes pour les traditions locales de la société émiratie.
 
La semaine passée, cette commission avait déjà averti 46 footballeurs dont sept professionnels de 1re division sur le sujet. Elle vient de lancer un deuxième salve d'avertissements à 33 de différentes divisions dont l'ancien joueur du Stade rennais Asamoah Gyan qui s'offre quelques petites fantaisies capillaires régulièrement.

Un précédent en Arabie saoudite en 2016
En avril 2016, un joueur saoudien, Waleed Abdullah, avait été contraint de modifier sa coupe de cheveux de style iroquois au bord de la pelouse pour pouvoir tenir sa place car celle-ci avait été jugée anti-islamique. Malgré la protestation de son entraîneur, le gardien d'Al Shabab s'était finalement plié aux exigences des officiels et avait accepté quelques coups de ciseaux.